Interviews initiatives innovantes

Télévision et cinéma : nouvelle dynamique touristique ?

Le Poitou, le Val de Loire et l’Anjou, lieu de tournage idéal ?

Evidemment que OUI ! Et pour tous les styles de film ! Nous avons le territoire le plus riche de France en matière patrimoniale, mais nous ne le mettons pas assez en avant à mon goût ! 

Nous avons la Loire, classé au patrimoine de l’UNESCO, nos merveilleux châteaux bien sûr, des vignes, des champs, des forêts, des valons, des villages de caractère, des villes à taille humaine mais aussi et surtout des centaines de propriétés privées, anciennes ou modernes, qui feraient la joie des réalisateurs !

Et si notre territoire devenait LA région qui représente, au cinema et à la télévision, la France à l’international ! 

J’ai découvert l’association PLATEAU via son Président, Frédéric de FOUCAUD. C’est justement une des missions que cette association s’est fixée ! C’est la raison pour laquelle je souhaite vous présenter l’ensemble de ses missions mais aussi et surtout LA CAMPAGNE ULULE DE L’ASSOCIATION PLATEAU !

Ecoutez mon interview de Frédéric de Foucaud, vous comprendrez pourquoi il faut soutenir le Pole Audiovisuel PLATEAU :

Alors, comment mettre l’industrie audiovisuelle au service de notre territoire et de notre patrimoine bâti, naturel et humain ?

En 2013, Frédéric de Foucaud a créé PLATEAU, l’anagramme de Poitou Loire Anjou Touraine Entrepreneurs Audiovisuels Unis.

Cette association est reconnue à caractère culturel d’intérêt général !

L’objectif ? Implanté au carrefour des trois régions Centre-Val de Loire, Nouvelle Aquitaine & Pays de la Loire, un programme transversal et fédérateur qui répond autant aux enjeux de l’industrie audiovisuelle qu’aux besoins économiques et sociétaux du  » Pays-Plateau “. 

Le  » Pays-PLATEAU « 

> un plateau-cine : une base logistique accueillant des tournages de longues durées sur un territoire concentré, riche en décors rares et authentiques

> un plateau-tv : une WebTV destinée à faire de ce carrefour de territoires une destination touristique à part entière…

> un plateau-av : une double formation professionnelle en complément du baccalauréat « cinéma-audiovisuel » déjà dispensé à Loudun

> un plateau-3d : mettre les nouvelles technologies au service du patrimoine historique pour une immersion touristique en réalité virtuelle

Savoir-recevoir, savoir-vivre, savoir-faire et savoir-transmettre … voilà les missions de PLATEAU !

Alors oui, cette association a besoin de nous tous pour mettre plus en avant notre territoire, si riche et si vivant !

Une campagne de financement participatif pour un projet innovant et créateur d’une dynamique de territoire !

Afin de concrétiser leur partenariat, l’ensemble des collectivités concernées par ce carrefour de territoires (3 régions, 4 départements, 6 intercommunalités) demandent la réalisation d’une étude d’opportunité économique faisant appel à 3 experts spécifiques :

– un consultant « benchmark » pour les opportunités professionnelles audiovisuelles en ce secteur,

– un cabinet d’architectes pour la restructuration de deux sites possibles (friche industrielle de Loudun et anciens locaux de l’AFPA du Domaine de Roiffé), avec étude comparative,

– un cabinet d’expertises comptable et juridique, pour estimation des coûts d’investissement, évaluation du compte d’exploitation prévisionnel, évaluation des retombées économiques et sociales, scénarios de montages juridique et financier, et bien sûr business plan prévisionnel.

SOUTENONS LA CAMPAGNE ULULE DE L’ASSOCIATION PLATEAU !

Pour 1 € investi, c’est de 5 à 13 € de retombées économiques !

L’industrie audiovisuelle, c’est 4200 jours de tournage par an de cinéma en décors naturels, 6800 jours de tournage par an de fictions visuelles, 30000 € de dépenses quotidiennes en faveur des habitants … 

Preuve de la réussite d’un tel projet ? Rien que les deux tournages de Mocky de Darren Star ont généré, à eux seuls, 400 000€ de retombées sur le territoire … Il est temps de prendre conscience que notre territoire est l’un des plus riches de France en matière patrimoniale, mettons-le en avant comme il mérite de l’être !

insiste avec passion Frédéric de Foucaud.

Comment Hollywood donne vie au tourisme cinématographie …

En Octobre 2019, Hollywood et la Paramount – une des plus grandes sociétés de production cinématographique – ont choisi Cravant-les-Côteaux et la campagne chinonaise pour décor de leur série évènement “Emily in Paris”Après le succès de ses séries «  Melrose Place », «  Beverly Hills 90210 » et « Sex and the City », Darren Star, le réalisateur, reprend du service !

L’industrie audiovisuelle, c’est 4200 jours de tournage par an de cinéma en décors naturels, 6800 jours de tournage par an de fictions visuelles, 30000 € de dépenses quotidiennes en faveur des habitants … 

SOUTENONS LA CAMPAGNE ULULE DE L’ASSOCIATION PLATEAU !

Mais comment Hollywood s’est intéressé à notre région ?

Pour savoir comment la Paramount a choisi Chinon et plus particulièrement Cravant-les-Côteaux, je pars à la rencontre de Frédéric de Foucaud, propriétaire des lieux. 

Frédéric de Foucaud sur le tournage d’Emily in Paris. © Photo NR

“ Si on m’avait dit cela il y a encore quelques semaines … En qualité de directeur de PLATEAU, l’équipe de la production française m’a contacté, celle là même qui a assuré le tournage de « Mission impossible » l’an dernier à Paris. Ce n’est pas rien !

Ils cherchaient un château, des vignes et une piscine. Oeuvrant pour la promotion audiovisuelle de notre territoire, je leur ai proposé douze décors. Ils sont venus effectuer des repérages et ils ont flashé sur le Château de Sonnay. N’ayant pas de piscine, je leur ai trouvé une propriété équipée à Panzoult avec laquelle ils ont pu concevoir des raccords de décors. Tout s’est fait très vite. Ils sont très pros !”

Frédéric de Foucaud

Au printemps 2018, c’est Jean-Pierre Mocky qui avait choisi notre région pour son film. Toujours en qualité de directeur de PLATEAU, Frédéric de Foucaud m’explique :

Je leur ai trouvé les décors pour sept de leurs téléfilms mais ils ne trouvaient pas le huitième. Alors basés dans les locaux de tournage de Roiffé, ils sont venus vers Cravant-les-Côteaux pour voir d’autres décors, je leur ai proposé une halte à la maison pour boire un verre… et là, ils ont dit, en voyant les gîtes, que c’était exactement ce qu’ils recherchaient …

Philippe de Chauveron et l’équipe de  » Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? », a lui aussi choisi la Touraine et plus particulièrement Chinon.

Aujourd’hui c’est Darren Star ! Qui sera le prochain ?
Pour le savoir, SOUTENONS LA CAMPAGNE ULULE DE L’ASSOCIATION PLATEAU !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :